Actualité locale

  1. Communiqué de Fatma Adda conseillère régionale suite aux diverses rencontres.

    Soutien à nos éleveurs La précédente épidémie d’influenza aviaire a provoqué la mort de nombreux animaux, engendré de longues périodes de chômage technique et provoqué des pertes économiques très importantes pour les éleveurs et éleveuses ainsi que pour tous les métiers de la filière, de l’accouvage à la transformation.  Les éleveurs de l’Occitanie dont du département du Gers ont fait d’importants efforts face à la première épidémie : vide sanitaire, formations, mise en œuvre des mesures de biosécurité. Mais voici qu’apparaît un nouveau virus, le H5n8, très virulent, qui décime les élevages de volailles et de canards et qui nécessite l’abattage de près d’un million de palmipèdes sur le territoire français. …

    Lire la suite
  2. Europe Ecologie Les Verts du Gers vous souhaite une bien meilleure année 2017.

          Dans un contexte de crises financières, économiques, sociales et environnementales aggravées par des politiques de rigueur, nous portons l’espoir qu’un autre monde est possible et même nécessaire. Un monde dans lequel, l’humanisme, l’égalité, la solidarité, la considération de la planète sont au centre de nos attentions; la croissance étroitement liée aux besoins des populations, l’agriculture vivante et saine, les transports en commun deviennent une priorité, la participation citoyenne  est courante, et le bien vivre ensemble demeure notre affaire commune. Enfin, une meilleure  vie ou la transition écologique est tellement engagée qu’elle en devient habituelle, autorisant la réduction du temps de travail et l’atteinte du plein emploi avec une répartition plus juste et équitable de la richesse nationale. …

    Lire la suite
  3. Les Françaises et les Français peuvent décider au printemps 2017 que demain sera mieux qu’aujourd’hui. Il suffit d’oser !

    Il y a urgence car notre pays est au bord de la rupture. Il est pris d’une inquiétante tentation du vide –ou du pire. Il glisse vers le repli nationaliste et le rétrécissement identitaire, le rejet et la haine de l’autre. Le débat politique lui-même s’affaisse, surjouant les simplifications, forgeant des boucs émissaires pour justifier tous les renoncements. La France souffre de ne plus avoir de projet partagé collectivement. Cela dégénère en un sauve-qui-peut généralisé qui pourrait très mal finir. Malgré les discours et les tentatives trop frileuses, les gouvernements qui se succèdent nient la réalité qui nous percute brutalement : notre modèle de développement remet en cause les conditions mêmes de vie et de survie sur la planète. Il provoque bouleversements climatiques, nouvelle extinction de masse des espèces vivantes, épuisement des ressources et explosion des maladies liées à l’environnement. Il maltraite les animaux comme nous nous maltraitons nous mêmes. Il génère une concentration des richesses sans précédent, avec pour corollaire l’aggravation des inégalités, le chômage, la précarité et les maladies psychosociales. …

    Lire la suite

Actualité régionale

Actualité nationale

Remonter

UA-35262957-1